Actualités

Accueil

Le Laboratoire Mixte International sur les maladies à vecteurs appelé LAMIVECT a été créé en 2011 sur la base d’un partenariat de recherche et de formation entre le Centre international de recherche-développement sur l'élevage en zone sub-humide (CIRDES), l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), l’Institut de Recherche des Sciences de la Santé (IRSS) et l’Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB).

Le LAMIVECT a vocation à s’appuyer sur le CIRDES et l’IRSS, chacune offrant une plateforme technologique d’accueil : plateforme de génotypage et d’élevage de tsé-tsé pour le CIRDES ; plateforme de phénotypage des vecteurs et d’infections expérimentales Anopheles-Plasmodium pour l’IRSS.

L’UPB jouera un rôle pivot en envoyant ses étudiants sur ces plateformes.

 

Partenaires

  • CIRDES
    Le CIRDES (Centre International de Recherche-Développement sur l’Elevage en zone Subhumide) est une institution de Recherche à vocation sous-régionale au service du développement de l’élevage dans la zone subhumide d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le centre mène des activités de recherche-développement pour ameliorer la santé des animaux domestiques et accroître leur production en vue de satisfaire aux besoins croissants des populations, notamment en viande et en lait, et en vue d’améliorer leurs revenus et contribuer ainsi à la réduction de la pauvreté dans 
    les pays membres ; tout cela dans le respect de l’équilibre écologique. voir le site
  • IRSS

    L'IRSS est la plus jeune structure de recherche du CNRST en charge de la recherche en Sciences de la Santé. Le champ d'action de l'institut couvre les domaines de la santé à travers les volets : biomédical, santé publique, pharmacie, médecine et pharmacopée traditionnelles. Il est constitué d'une équipe pluridisciplinaire compétente, qui a pour mission de mener des recherches qui puissent apporter des solutions aux problèmes prioritaires de santé et de coordonner la recherche dans le secteur de la santé au Burkina Faso. Il intervient aussi bien dans la recherche que dans les prestations de services et dans la formation et l'encadrement des étudiants des universités et écoles de santé. 
  • UPB

    L’Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso comprend une école et quatre instituts placés chacun sous la responsabilité d’un directeur assisté d’un directeur adjoint. L’école et les instituts sont des établissements d’enseignement et de recherche ayant en leur sein plusieurs départements ouvrant sur des spécialités diverses.
  • IRD
    L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un organisme français de recherche, original et unique dans le paysage européen de la recherche pour le développement. Privilégiant l’interdisciplinarité, l’IRD centre ses recherches, depuis plus de 65 ans, sur les relations entre l’homme et son environnement en Afrique, Méditerranée, Amérique latine, Asie et dans l’Outre-Mer tropical français.
    Ses activités de recherche, de formation et d’innovation ont pour objectif de contribuer au développement social, économique et culturel des pays du Sud. voir le site

  • Logo MIVEGEC
    L’UMR MIVEGEC (Maladies Infectieuses et Vecteurs : Ecologie, Génétique, Evolution et Contrôle) a pour mission de comprendre, via des recherches intégratives et transdisciplinaires, les mécanismes de maintenance, d’amplification et de transmission d’agents pathogènes, leurs déterminants génétiques et non génétiques, afin de pouvoir mieux appréhender l’évolution de ces systèmes infectieux et contribuer à en améliorer le contrôle. 
    voir le site
     
  • Les innovations et les investissements de l’UMR INTERTRYP qui regroupe l’IRD et le CIRAD, portent sur l’amélioration des outils de surveillance adaptés au contexte d’élimination (incluant les tests de diagnostic dans un contexte de basses prévalences), le développement et l’évaluation de nouvelles molécules thérapeutiques, la lutte contre les vecteurs, et une implication accrue dans la recherche de vaccins. A plus long terme, l’étude des mécanismes de co-évolution entre parasites, vecteurs et symbiontes, et hôte mammifère (animal et homme), continuera d’être privilégiée en tenant compte d’un environnement en changement (adaptation aux fortes densités humaines, transformation des paysages). Cette co-évolution implique aussi la compréhension des mécanismes de tolérance à l’infection et à la maladie chez l’homme et l’animal, pour laquelle l’UMR est pionnière, reconnue, et la seule au monde à mener ce type de recherches en particulier sur des suivis longitudinaux de cohortes. Au Burkina Faso, les chercheurs INTERTRYP sont accueillis au CIRDES.

Parrain

Des sportifs soutiennent la recherche pour le développement,

Fulgence OUEDRAOGO est le PARRAIN DU LAMIVECT.